Tropicarept

Le Petit Journal Animalier

Aujourd’hui, en France, nous comptons 4 delphinariums dont 3 en métropole. Les delphinariums sont des parcs aquatiques qui représentent des cétacés en spectacle, actuellement 2 espèces sont présentées en France, le Grand Dauphin et l’Orque.

Pour ce dernier épisode de la première série de Tropicarept, vous allez découvrir le monde des delphinariums et tous leurs secrets, de la Côte d’Azur au Parc Astérix en passant par Nantes… C’est un article signé Martin L’Hostis, rempli de surprises et d’émotions qui vous attend.

Et pour commencer, direction Port-Saint-Père à quelques kilomètres de Nantes. C’est au cœur de la nature, qu’est installé Planète Sauvage, un safari parc à découvrir à pieds mais surtout en voiture, vous y découvrirez les célèbres éléphants, girafes, tigres, lions, zèbres, ours,…

Mais en Novembre 2016, Planète Sauvage est sous le feu des projecteurs, non pas pour ces pensionnaires de la savane mais pour son delphinarium. En effet Planète Sauvage possède l’un des 4 delphinariums français. Et c’est une triste nouvelle qui va engendrer une polémique contre les delphinariums, puisque le parc vient d’annoncer le décès d’Aicko, l’un des 9 grands dauphins de Planète Sauvage. Aicko est né au Parc Astérix et est arrivé à Port-Saint-Père 2 ans avant sa mort. Une nouvelle qui a déclenché une fois de plus, la colère des militants contre la présence des cétacés en captivité.

Le delphinarium de Planète Sauvage, appelé « la Cité Marine », a ouvert en 2009

Le dauphin souffleur est cosmopolite et opportuniste. Il adapte donc son comportement à son milieu.  Il vit dans des structures sociales de type fission-fusion.  La communauté est constituée de sous-groupes qui s’associent et se dissocient en fonction des conditions environnementales et des périodes de l’année.  En effet, la taille du groupe dépend de la densité des prédateurs et des proies. Le groupe sera important s’il y a une forte densité de prédateurs et/ou de proies. A contrario, s’il y a peu de prédateurs et de proies, le groupe sera plus réduit.  Il n’y a pas vraiment de période de reproduction.  La gestation dure un an.  Certaines associations mère/petit ou certaines alliances entre mâles peuvent durer de nombreuses années.

Le groupe de dauphins de Planète Sauvage est constitué de 5 mâles, 2 femelles et 2 petits :

  • Amtam est une femelle âgée de 17 ans, elle est née en mai 2001 aux Pays-Bas. Elle est timide et reste souvent à l’écart des autres. Elle a donnée naissance à Amani le 28 août 2016.
  • Parel est une femelle née en 2008, elle a donnée naissance à Nouma le 14 septembre 2016. Parel est arrivée en 2012 à la « Cité Marine » en compagnie deux mâles, Spat et Kite, âgés respectivement de 13 et 17 ans.
  • Mininos porte bien son nom car ce mâle de 14 ans est très petit.
  • Peos est né en juin 1999, ce mâle arrivé en 2009 en provenance du Parc Astérix est très reconnaissable grâce à sa mâchoire légèrement tordue.
  • Et pour terminer, Cecil, est le mâle dominant de 34 ans, arrivé à Planète sauvage en 2009. Il est né le 31 mai 1984 au « SeaWorld » d’Orlando en Floride (USA) et est arrivé en Europe en 1997. Plutôt tranquille et calme, il n’est pas très câlin mais il est néanmoins très complice avec son soigneur lors des sessions d’entrainement. Cecil adore apprendre et il comprend vite, c’est un dauphin très puissant et est capable de réaliser des sauts impressionnants. On le reconnait facilement grâce à sa grande taille (2m68) et sa couleur plus foncée que les autres dauphins.
Le spectacle de dauphins de Planète Sauvage

La plupart des dauphins de Planète Sauvage sont arrivés en provenance du Parc Astérix et plus précisément le « Théâtre de Poséidon », l’un des plus vieux delphinariums français construit en 1987 et qui accueilli ses premiers dauphins en 1988 en provenance des Etats-Unis.

Le Parc Astérix est un grand parc d’attractions français situé à 40 Km de la capitale française. Il est basé sur la thématique de la célèbre bande-dessinée gauloise, « Astérix & Obélix ».

« Le Théâtre de Poséidon », le spectacle de dauphins du Parc Astérix

Le delphinarium du Parc Astérix est composé de 3 bassins dédiés au dauphins, qui sont tous connectés les uns avec les autres. Les animaux peuvent circuler à leur guise entre ces trois bassins.

Tout comme l’eau de mer, l’eau des bassins est salée. Sous les gradins se trouve tout le système de filtration. Il faut 4h pour renouveler l’ensemble de l’eau des bassins. Une équipe de spécialistes travaille tous les jours au bon fonctionnement du système de filtration. Une attention toute particulière est portée à la qualité de l’eau qui est un élément vital pour le bien être des animaux.

Le premier dauphin du Parc Astérix se nomme Guama, il est né en 1982 au large des côtes cubaines. Guama est le mâle dominant et a eu 4 petits au Parc Astérix. On le reconnait facilement grâce à sa tache blanche au niveau de son rostre.

Le 23 novembre 2017, un heureux événement a eu lieu au célèbre parc gaulois, Beauty la doyenne du groupe, âgée de 40 ans, ce qui est très vieux pour un dauphin a donnée naissance à Bélize, une petite femelle.

Bélize et sa mère Beauty quelques jours après sa naissance

Une merveilleuse nouvelle arrivant quelque mois après une nouvelle inattendue. En effet, le 3 mai 2017, Ségolène Royal, alors ministre de l’écologie a décidée de publier une loi interdisant tout delphinarium français de faire reproduire ses cétacés. Une décision, qui, selon l’ancienne ministre, améliorerait leur qualité de vie.

Mais cette loi fait un effet de bombe, et surtout la une des journaux. Les delphinariums français décident alors de montrer leur mécontentement grâce à des pétitions et des reportages TV. Finalement, en ce début d’année, la loi fut annulée pour le grand bonheur des cétacés.

Le groupe de dauphins du Parc Astérix se reproduisant régulièrement, le parc est très impliqué dans le Programme d’élevage du grand dauphin en captivité. Permettant de faciliter les transfères d’animaux entres delphinariums européens et surtout d’éviter la consanguinité. Ainsi, de nombreux dauphins nés au Parc Astérix sont parties dans d’autres delphinariums comme Ekinox et Naska, partis rejoindre l’Attica Park en Grèce ou encore Aicko.

Image associée

Et si le Parc Astérix ne possède que des grands dauphins, il existe un gigantesque delphinarium en France présentant des dauphins mais aussi et surtout des orques ! Il s’agit de Marineland, un delphinarium de 26 hectares créé en 1970 à Antibes à proximité des plages de la Côtes d’Azur, Marineland est l’un des deux seuls delphinariums européens à présenter des orques et l’un des rares au Monde à maîtriser leur reproduction en captivité.

L’orque est un animal qui vit en groupe. Il peut être constitué de quelques individus seulement comme de plusieurs dizaines d’individus. Les liens sociaux sont très forts entre les membres d’un groupe notamment entre la mère et ses petits. Une hiérarchie est clairement établie au sein du groupe grâce à différents comportements (taper la nageoire caudale sur l’eau, coup de tête, claquement mâchoire, morsures, …). La structure est matriarcale, ce sont les femelles qui guident et gèrent le groupe. C’est probablement en raison de leur importance dans le groupe que les femelles orques peuvent présenter une ménopause, ce qui est le cas de peu d’espèces.

Malgré ces caractéristiques communes, les orques ont des comportements très différents selon l’endroit où elles vivent ; elles ont une culture qu’elles se transmettent de génération en génération. Il existe 10 écotypes (sous-espèces) dont les modes de vie peuvent être très éloignés les uns des autres.

Les premières orques de Marineland étaient Calypso et Clovis, capturées sauvages en Islande et arrivées en provenance d’un zoo anglais et de Seattle (USA).

La première orque à naître au Marineland est Shouka, elle est née le 23 février 1993. C’est la fille de Sharkane (décédée en 2009 d’une maladie) et de Kim²(décédé en 2005), des orques capturées par SeaWorld en Islande. En 2000, Shouka est partie rejoindre un delphinarium argentin.

Ensuite il y a eu Valentin, un mâle né en 1996, le jour de la St-Valentin, c’est le fils de Kim² et de Freya (décédée en Juin  2015). Inouk est le frère de Shouka, il est né le 23 février 1999. Wikie est elle aussi la fille de Kim² et de Sharkane, elle est née le premier juin 2001.

Les derniers nés sont les petits de Wikie :

  • Moana, un mâle né le 16 mars 2011, il est né grâce a une insémination artificielle.
  • Keijo est quand à lui né le 20 novembre 2013, son père est Valentin.

L’année 2015 fut marquée par le décès de Freya en Juin. Freya a eu une histoire particulière au Marineland car en 1986, suite a un état de faiblesse important, les vétérinaires avaient essayé de détecter le problème grâce à une machine à rayon X, le seul effet que cette machine a eu sur Freya est une tache blanche sur sa peau à l’endroit ou l’examen avait été fait. Peu de temps après, Freya était dans un meilleur état qui lui avait permis de continuer le spectacle.

Mais quelque mois plus tard c’est un tout autre drame qui toucha le parc Marineland…

Nous sommes début octobre 2015, d’immenses flots de boues attaquent le célèbre delphinarium et tous ses pensionnaires, il n’y a plus d’électricité, plus de filtration, plus de pompage, plus d’arrivée d’eau de mer et cela pendant plusieurs jours. Il va falloir des semaines pour ramener l’électricité et filtrer tous les bassins de cette boue menaçant leur vie.

Le lundi 12 octobre, la direction du Marineland annonce un triste nouvelle de plus dans un communiqué, Valentin serait décédé d’une torsion de l’estomac.

Quelques mois après les inondations, le parc a ré-ouvert et cette année le Marineland a réalisé une nouveauté située sous l’auditorium des orques.

« Avec des effets spéciaux plus vrais que nature, vous vivrez une expérience unique, à la frontière du réel, vous plongeant directement dans l’univers des animaux marins. La diffusion de notre 1er film dynamique « Arctic 1 », réalisé par la société The Juice, vous invitera à un voyage à travers le Pôle Nord et le Pôle Sud par le chercheur Steel et son acolyte.

Steel a construit un nouveau type de vaisseau pour l’exploration polaire qu’il a l’intention de tester lors de son voyage inaugural. Pendant le trajet, les limites du vaisseau seront mises à l’épreuve, tout en voyageant à travers des paysages et des scènes à couper le souffle ! » Source : site internet de Marineland

Aujourd’hui, le parc Marineland ne désire plus investir dans la réalisation de nouveautés en lien avec les spectacle de cétacés suite au changement de mentalités depuis les années 70, en effet, ces dernières années il y a eu un grand nombre de manifestations contre le parc et ses spectacles de dauphins et orques.

Manifestation anti-Marineland à Antibes

J’espère que cette première série vous a plu, pour voir l’épisode précédent, cliquez ci-dessous :

Aquariums, La Folie des Grandeurs, Episode 4

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.