antilope cervicapre


cervica

L’antilope cervicapre est une antilope pouvant mesurer jusqu’à 1,20 m de long pour 80 cm de haut. Les cervicapres ont un poids allant de 32 à 43 kg. Les mâles sont plus grands que les femelles. L’antilope cervicapre est appelé blackbuck en anglais pour faire référence à la couleur qu’ont les mâles à l’âge adulte. C’est l’une des rares antilopes dont le mâle diffère de la femelle par sa coloration noire tandis que la femelle est fauve. L’autre différence existante entre les deux sexes est la présence de cornes. Chez les cervicapres, seuls les mâles portent des cornes annelées et torsadées en spirale. Originaire d’Asie, l’antilope cervicapre vivait autrefois sur la majorité du continent. Aujourd’hui elle vit principalement en Inde et une petite population existe encore au Népal. Malheureusement, l’espèce a été déclarée éteinte au Pakistan dans certaines régions et totalement au Bangladesh. Introduite en Amérique, on peut l’observer aux Etats-Unis et en Argentine. L’antilope cervicapre occupe les grandes plaines herbeuses, les bois clairs et les semi-déserts. L’antilope cervicapre est herbivore, son régime alimentaire se compose surtout de graminées. C’est un ruminant. Elle mâche les aliments, très peu dans un premier temps puis les avale. Après réactions avec des bactéries qui se trouvent dans la première partie de son estomac elle régurgite la nourriture et la mâche bien plus longuement. Après avoir de nouveau été avalés, les aliments prennent le cours normal dans les intestins. Les antilopes cervicapres sont grégaires et vont vivre dans des groupes composés de deux à cinquante individus. Les troupeaux peuvent être mixtes, entièrement composés de mâles ou composés de femelles et de jeunes. L’antilope cervicapre peut se reproduire toute l’année. Néanmoins, on peut observer deux pics en mars et en septembre. Au moment de la saison des amours, les mâles marquent leur territoire et vont s’affronter lors de combats d’intimidation. Ils peuvent être violents mais rarement mortels. La gestation va durer 6 mois et un petit (parfois deux) va naître. Le jeune peut marcher quelques heures après sa naissance. Il se sera sevré au bout de deux mois mais la maturité sexuelle n’arrivera qu’à 16 mois. L’antilope Cervicapre est une espèce quasi menacée, annexe III de la CITES. Auparavant, elle était le mammifère ongulé le plus abondant du sous-continent indien mais elle a subi un fort déclin au cours de ces 100 dernières années. La destruction de son habitat est la principale menace pour cette espèce. Elle est aussi chassée pour sa viande et pour ses cornes. Dans certaines régions, elle est tuée parce qu’elle s’attaque aux cultures provoquant ainsi la colère des agriculteurs locaux. On l’appelle aussi l’antilope indienne à cause de son origine. Elle est inscrite en annexe III de la CITES car les pays accueillant des antilopes cervicapres ont fait appel à cet organisme pour gérer son commerce. Des combats de cervicapres étaient organisés, autrefois, en Inde où ils étaient considérés comme des animaux sacrés de la Lune. En plus de l’homme, l’antilope peut être la proie du loup, plus rarement du tigre et des léopards. Autrefois, son principal prédateur était le guépard. Pour leur échapper, l’antilope peut compter sur sa vitesse de course. Lorsqu’un prédateur est repéré, elle peut sauter extrêmement haut avant de galoper à une vitesse de près de 80 km/h.