Okapi


okapi

Découvert au début du XXème siècle, l’okapi, à l’origine classé parmi les équidés, appartient en réalité à la même famille que la girafe : les giraffidés. Des études morphologiques approfondies ont en effet permis aux scientifiques de mettre en évidence ce lien de parenté.

A part ses rayures blanches, l’okapi partage de nombreuses caractéristiques avec la girafe : un long coup, de grandes oreilles, une langue bleue préhensile qui mesure environ 30 cm et permet d’attraper les feuilles des arbres situées en hauteur.

La seule différence entre mâles et femelles est que le mâle possède des « ossicônes », de petites cornes recouvertes de peau.

L’okapi est un animal solitaire, mâles et femelles se rencontres que à la saison des amours pour la reproduction.

Aujourd’hui l’okapi est menacé d’extinction dans son milieu naturel, à cause du braconnage et de la disparition de son habitat. Il ne vit que dans les forêts danses d’Afrique Centrale, où sévit, en outre, une guerre civile de longue date, entraînant une perte de contrôle des autorités locales quant à la préservation des espèces animales.

okapifemmelle