Les Vipères


Afrique :                                                                          Amérique :

 

vdg                       croytale

vipère du Gabon (Bitis gabonica)                                             crotale diamantin de l’Ouest (Crotalus adamanteus)

Provenant d’Afrique de l’Ouest et du Sud,                               Le crotale diamentin de l’Ouest vit au Etats-Unis ( Texas, Californie,

la vipère du Gabon est la plus grosse et la                               Nevada, Arizona,…). Il se nourrit de petits mammifères, d’oiseaux et

plus grande vipère existante, c’est également                        lézards, qu’il mort et qui empoisonne de son venin. Avant son attaque

celle qui a les crochets venimeux les plus longs,                    mortelle, il fait du bruit avec sa sonnette d’où son deuxième nom de

ils peuvent approcher 5 cm. Il n’est pas rare de voir            serpent à sonnette.

des spécimens approchant 2 mètres.

C’est également à mes yeux le plus beau des serpents venimeux.

Afrique :                                                                                         Asie :

Cerastes-cerastes_11                        15

vipère à cornes (cerastes cerastes)                                            vipère de Russell (Daboia russelii)

Il s’agit de la fameuse vipère du désert.                                  Elle est très dangereuse et elle vit en Inde.

Elle se nourrit des petits animaux du                                      Elle se nourrit de petites proies : lézard, rats, insectes,…

désert. Elle vit à l’abri sous une pierre                                     Elle peut mesurer jusqu’à 124 cm.

ou sous la végétation sèche. Elle

est très difficile à voire. pour

chasser elle s’enfuit sous

le sable et saute sur sa proie,

 

cette proie peut être un

lézard, un insecte ou

une souris.

portrait_v_a_zinnikeri_g_pottier

Vipère aspic (Vipera aspis)

Elle vit en Europe. L’aspic est l’une des deux espèces de serpents venimeux présentes en Suisse avec la vipère péliade. De taille relativement modeste, elle ne présente normalement pas un réel danger pour l’homme. En effet, bien que l’on compte en moyenne 8 morsures annuelles sur le territoire, les cas de décès restent extrêmement rares (deux cas seulement depuis 1961).Cette magnifique espèce présente de nombreuses colorations et motifs en fonction de son aire de répartition et de la teinte du sol afin d’accentuer le mimétisme. Présente depuis le niveau de la mer dans certaines régions, on peux la trouver en Suisse tant sur les bords du Léman que jusqu’à 3000m dans les pierriers de montagne bien exposés.

Et bien d’autres encore!

vaovm   viprzvipr

Vipera_ammodytes23fdlViperi2